• Les soupières

     

     

    Fabriquées en masse depuis le XIXe siècle, elles se chinent aisément à petit prix

    dans toutes les brocantes. L'occasion de décorer votre table ou d'offrir un écrin

    à vos spécialités culinaires.

     

     

    Depuis le Moyen Âge, le potage, nom donné aux aliments cuits à l'eau, reste le plat

    de base de beaucoup de foyers français. Il se trouve enrichi bien souvent de tranches

    de pain, autrefois appelés soupes, un terme qui s'est peu à peu appliqué à ces

    préparations culinaires.

    Les soupières, récipients employés pour servir le potage, se sont donc légitimement

    invitées sur nombre de tables. Dans la vaisselle populaire, les soupières s'avèrent

    toutefois bien souvent les uniques grands récipients couverts. Mais pour courant que

    soient ces ustensiles, le mot "soupière" n'apparaît pas avant le fin du XVIIIe siècle.

     

     

    La plupart des modèles que l'on rencontre sont sortis des fours des grandes

    manufactures françaises de faïence et de porcelaine du XIXe et début du XXe siècle.

    Les soupières en porcelaine de Paris, Limoges ou Vierzon côtoient ainsi des modèles

    en faïence de Gien, Sarreguemines,Lunéville, Saint-Clément, Quimper, Vallauris,

    Longwy, Strasbourg.......Sans oublier quelques pièces provenant de grands centres

    étrangers, notamment anglais et chinois.  Plus rarement on trouve aussi des créations

    artisanales, en terre vernissée ou en grés, ainsi que des céramiques industrielles, en

    particulier les grés culinaires de Saint-Vallier et Saint-Uze, dans la Drôme.

     

     

    Ces récipients sont toujours couverts pour tenir le potage au chaud sur la table,

    jusqu'au service. Leur prise arbore le plus souvent la forme d'un bouton ou d'un anneau.

    Mais elle prend aussi la forme d'une fleur, d'un légume, voire de compositions plus

    subtiles pour les pièces anciennes. A partir des années 1920, certaines fabrications

    comportent une encoche sur le bord. On peut ainsi laisser dépasser le manche de

    la louche sans que le liquide refroidisse.  Quelques modèles sont pourvus

    d'un récipient intérieur amovible pour faciliter le nettoyage.

     

     

    Les récipients eux-mêmes sont souvent posés sur un plateau ou un présentoir

    indépendant.  On retrouve le même motif sur le couvercle et le corps des modèles,

    comme sur le plateau.  Quelques rares soupières sont équipées d'une louche assortie.

    Mais le métal est presque toujours préféré à la céramique, trop fragile pour ce type

    d'ustensile. Les louches en métal sont par conséquent assorties aux couverts.

     

     

    « Les encriers !!!A toutes les mamans »

  • Commentaires

    16
    Dimanche 29 Mai 2016 à 07:24

    j'aime trop les soupières

    c'est vraiment très beau ♥

    15
    Samedi 28 Mai 2016 à 18:45

    Bonjour Jackie

    Quelques soucis en ce moment..

    On a beau dire, rien ne remplacera cette vaisselle ancienne ! Merci pour ce bel article !

    Je te souhaite un bon week-end et un bon dimanche

    en ce jour de Fête des Mamans, que ta journée soit douce, belle et heureuse.

    Je t'embrasse bien affectueusement.

    Denise

     

    14
    Samedi 28 Mai 2016 à 16:42

    Afficher l'image d'origine

    Que cette journée te soit douce et agréablement remplie de petit bonheur.

    gros bisous. Kettyn.

    13
    Samedi 28 Mai 2016 à 13:48

    Bon après midi chez toi, bisous @demain

    12
    Samedi 28 Mai 2016 à 11:55

    Bonne Fête des mères

    et je te souhaite un bon dimanche 

    passe une bonne journée

    grosses bises

    mireille

    11
    Samedi 28 Mai 2016 à 09:03

    oui dommage on manmoins de soupes bien présentées 

    10
    Samedi 28 Mai 2016 à 08:31

    bonjour Jacky , ah oui superbe ces soupières !  un bel articme  comme toujours  merci  gros bisous beau weekend  a+

    9
    Samedi 28 Mai 2016 à 07:50

    Excellente fin de semaine !

    8
    Vendredi 27 Mai 2016 à 17:36

    Bonjour, ah oui j'en ai encore une jolie, ce n'est plus de mode, mais pourtant c'était beau sur la table, bisous @plus

    7
    Vendredi 27 Mai 2016 à 17:34

    J'ai toujours la soupière de ma maman, et je m'en sers quand je reçois, çà parait démodé mais je trouve çà chic !

    Un bel exposé très complet sur les soupières, tu leur rend bien hommage à ces oubliées !!!

    Bisous et douce soirée par chez toi ainsi qu'un beau week end !
    Nicole

    6
    Vendredi 27 Mai 2016 à 13:31

    Bonjour Jakie.

    Bonne explication qui s'ajoute a ces belles soupières anciennes que tu décris si bien.

    J'en ai trois anciennes qui date de la famille elles décorent ma grande table de salle a manger sur une nappe faite au crochet par mes doigts.

    Bonne après midi .bisous. Kettyn.

    5
    Vendredi 27 Mai 2016 à 13:22

    bon apres midi

    jackie

    j'aimais plus jeunes ces belles soupiéres 

    j'en ai eu une belle 

    a présent ont mangent la soupe 

    pour moi dans un grand bol

    bon week-end 

    bises a toi 

    mireille

    4
    Vendredi 27 Mai 2016 à 09:55

    bonjour  tres jolis ces soupières  j en ai quelques une tres anciennes merci pour ces explications  bonne journée bisessssssss

    3
    Vendredi 27 Mai 2016 à 09:18

    Bonjour Cali.

    J'adore tout ce qui est ancien ,j'ai pour mon plaisir cinq belle soupières anciennes ,il y a na une qui était a ma grand mère paternelle elle est vielle d'un siècle et demi  et voir  +.Tout cela était de la belle vaisselle.

    Bon vendredi a toi et prend soin de toi ,ne vas trop au soleil .

    Bisous . flore.♥

    2
    Vendredi 27 Mai 2016 à 07:50

    Mes parents en ont eu une mais elle ne servait plus et avec le déménagement, nous nous en sommes débarrassés.

    Bisous et bon vendredi

    1
    Vendredi 27 Mai 2016 à 03:36
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :