• Les serviteurs de cheminée

     

     

    Le serviteur de cheminée permettait d'entretenir le foyer et quand le printemps arrivait, il retrouvait son rôle décoratif.... On l'appelait "serviteur de cheminée" ou encore " valet de feu" pour rappeler ses tâches, mais ce précieux allié n'avait rien d'un domestique, sous cet intitulé familier se cachait en réalité un ensemble d'accessoires nécessaires à l'entretien du foyer. Le serviteur de cheminée se compose d'un support vertical, d'une pelle, de pinces, d'un tisonnier, d'une balayette, d'un soufflet.

     

     

    Le pied, c'est à lui que revient l'appellation " serviteur", mais pour éviter les confusions, on utilise plus souvent ce terme de pied, pièce maîtresse de l'ensemble, il accueille les autres accessoires. Il se compose d'une tige ou d'un axe  planté sur une base, la cuvette, avec une poignée dans la partie supérieure, il est agrémenté d'anneaux ou de crochets qui reçoivent les accessoires. Tout le talent des ferronniers consistait à enrichir cet objet, a priori, austère pour en faire une œuvre d'art. En plusieurs parties ou en une seule ^pièce, en utilisant divers métaux  ( fer forgé, laiton, fonte, bronze) et souvent des motifs complémentaires.

     

     

    La pelle, surtout employée pour les cheminées d'appartements, la pelle d'âtre sert à extraire les braises et évacuer les cendres. Equipée d'un long manche (80 à 100 cm) souvant en métal, rarement en bois, elle se termine par un palâtre (plateau à rebord), ce dernier peut adopter les formes les plus fantaisistes, du trapèze classique jusqu'à la tulipe. Certains modèles dits "pelles à braise) ont leur palâtre percés de trous à la manière d'un tamis, ces orifices permettent de conserver les tisons et d'éliminer la cendre. Ils dessinent généralement un motif ou un décor plus ou moins sophistiqué.

     

    Les pinces et pincettes, manipulées avec les deux mains, les tenailles de l'âtre, répliques géantes des outils articulés du même nom, nous permettaient de saisir les bûches et les braises. En usage courant jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, elles ont ensuite été supplantées par des instruments plus simples , les pinces et pincettes. Au XIXe siècle, la diminution de la taille des cheminées a permit de créer des ustensiles plus petits et plus légers.  Les branches se terminent par des mâchoires en forme de griffes, de crochets ou de spatules, souvent ornées de motifs en bronze ou argent. Les pincettes permettent de saisir les bûches et les braises mais elles servent aussi à extraire les pommes de terre ou les marrons de la cendre

     

     

    Les forges et les ateliers de fonderie se développent partout et tous se lancent dans une production de masse qui culminera à la fin du XIXe siècle et dans les vingt premières années du XXe siècle. Dès 1930 la production diminuera, les cheminées s'éclipsant au profit des poêles, puis du chauffage "moderne", elle n'a pas cessé aujourd'hui mais s'est marginalisée.

     

     

     

    « Accessoires de cheminéeJOYEUX NOËL !!! »

  • Commentaires

    6
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 17:35

    Coucou Jakie, bonne et douce soirée bien au chaud, bisous.

    5
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 13:04

    Afficher l'image d'origine

    a toi jackie 

    moi non plus ,le pére noél

    ne connait pas mon adresse 

    oh pas grave 

    douces fétes a toi quand méme 

    bisous 

    mireille

    4
    Mardi 20 Décembre 2016 à 13:16

    Je pense que tous ceux qui ont une cheminée ouverte possède "ce serviteur", tout est réuni pour pouvoir entretenir le foyer ... chez nous c'est plus en déco à côté de charbonnière et soufflet  qu'on le retrouve ... il y en a encore de bien ouvragés !

    J'ai beaucoup appris encore aujourd'hui, merci à toi de toutes ces recherches !

    Belle semaine dans les préparatifs avec mes bises du cœur !

    Nicole

    3
    Mardi 20 Décembre 2016 à 08:27

    Maintenant ils sont beaucoup moins beaux .

    Bisous et bonne journée

    Lucia

    2
    Mardi 20 Décembre 2016 à 08:07

    Là, je ne connais pas et je ne me souviens pas si mes grands parents en avaient.
    Joli ton en tête.
    Bisous bon mardi

    1
    Mardi 20 Décembre 2016 à 06:55

    On avait le même que sur la drnière photo, bonne journée bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :