• Les chevaux mécaniques

     

    De la fin du XIXe siècle aux années 1910, les chevaux porteurs deviennent les meilleurs

    amis des enfants gâtés. Bois sculpté, fonte moulée, crin et cuir donnent vie à ces jouets

    devenus, avec l'âge, des éléments décoratifs recherchés.

     

    Les chevaux mécaniques

    Cheval-bâton 

    Le cheval a toujours accompagné l'univers des jeux d'enfants. Il est leur complice dès le

    Moyen Âge avec le cheval-bâton composé d'une tête stylée et d'un corps sommaire qu'il

    chevauche. Au XVIIe et XVIIIe siècle, il est généralement monté sur roulettes ce qui

    permet de le déplacer en le tirant ou un système à bascule qui lui imprime un mouvement

    de balancement.

     

     

    A partir de 1880, les fabricants de jouets s'appliquent à reproduire un croisement

    improbable entre un cheval et un vélocipède. Se multiplient alors les chevaux de bois à

    trois grandes roues en bois, puis en fer, munis de divers mécanismes permettant de les

    mouvoir. Les plus répandus sont propulsés par un système de pédales. De rares modèles

    disposent à l'avant de deux roues, gage d'une meilleure stabilité, mais d'un poids plus

    élevé.

     

    Les chevaux mécaniques

     

    L'aspect du cheval est soigné, sa silhouette en bois le montre au galop, dans la tête en

    fonte s'incrustent des yeux en sulfure très expressifs, la crinière piquée dans une longue

    plaque de bois amovible facilitant l'accès à la chaine pour la remplacer ou la

    repositionner en cas d'accident. L'équidé est proposé ciré, mais également peint en blanc

    ou en gris, il s'accessoirise d'une queue en crin noir ou gris et de sabots noirs.

     

     

    La sellerie plus ou moins élaborée , peut être composée d'un tapis de couleur rouge; bleu

    ou vert et d'une selle en cuir beige ou marron agrémentée de clous dorés. Un collier et des

    rênes fixés au harnais complètent l'ensemble avec une grelottière. A compter des années

    1890, le cheval mécanique s'allège enfin, ses roues en bois à bâtons, dites "charronnées"

    peintes en bleu foncé, soulignées de liserés rouges et cerclées de bandages métalliques sont

    remplacées par des roues à rayons tout en métal, dont la bande de roulement est plus fine.

     

     

    Jouet de luxe dans les familles bourgeoises, le cheval mécanique mène une course à

    handicap. En effet, bois et fonte font de l'ensemble un engin peu maniable et encombrant.

    Il quitte définitivement l'écurie des marchands de jouets avant la Première Guerre

    Mondiale, détrôné progressivement par le petit vélo, mais aussi par la voiture à pédales

    et le cyclorameur qui offrent l'avantage de donner une véritable autonomie

     

    « Vu je l'avais pas vu !!!le barbier...Pas de Séville !!! »

  • Commentaires

    10
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 20:29

    Bonne soirée, pour ma part je vais coucher tôt ce soir, car du monde demain à la maison, bisous, @bientôt

    9
    Mardi 5 Juillet 2016 à 06:14

    ils sont magnifiques ces vieux chevaux

    j'aime trop tes billets 

    8
    Mardi 5 Juillet 2016 à 00:48
    7
    Lundi 4 Juillet 2016 à 13:52

    Bonjour jakie.

    Ils sont beaux ces chevaux a bascule .

    Et oui ,ces jouées était pour la bourgeoisie ,mais pas pour les gens modeste ,c’était ainsi et c'est encore ainsi .

    Certain peuvent  et d'autre non ,s'offrir un petit luxe.

    Merci de tout ♥ pour ta visite cela me fait plaisir .

    Me revoilà parmi vous ,des invitées prévue et d'autre imprévue sont arriver ,je ne pouvais pas refuser mais ce qui était bien les deux se connaissais un peut donc nous avons coordonnée ensemble la visite dans la région .Le soir venue j'étais H S car il y avais le repas a préparer.

    Bonne après midi .

    Bon mois de juillet .

    Bisous. 

    Kettyn

    6
    Samedi 2 Juillet 2016 à 07:07

    Quel joli billet ! et belle découverte, je ne connaissais pas celui à roues.. merci !

    Je te souhaite un bon week-end chère Jackie.

    Gros bisous

    Denise

    5
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 11:11

    Bonjour Cali.

    Ton billet est très instructif comme d'habitude.

    Je connais ces chevaux mécanique ,j'en ai vue dans des musée que j'ai visité.

    Bon mois de juillet .

    Bonne journée et bon weekend. Bise. Flore.♥

     

    4
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 10:29

    ah oui Jacky trop bien de revoir ces chevaux et les systèmes ! ils avaient de bonnes idées  !!

    gros bisous beau weekend a+

    3
    Ara
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 08:45

    Le cheval à bascule ouiiii mes enfants en avaient un....mais qu'est-il devenu??Billet instructif comme toujours .

    Tendresse amie♫

    2
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 08:07

    nostalgieeeee

    1
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 07:50

    Le cheval bâton et à bascule, je connaissais, mais pas celui avec des roues.
    Une belle découverte.
    Bisous et bon vendredi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :