• Les accessoires de table....

     

     

    Le service des épices et condiments a toujours nécessité quelques accessoires. Il s'agissait toujours d'objets de luxe qui faisaient souvent partie des cadeaux de noces à conserver une vie entière. Aujourd'hui ces milliers d'objets de toutes formes aux coloris variés, s'adaptent à toutes les tables.

     

    Salerons

     

    Le sel a longtemps été une denrée de grande valeur à conserver avec soin. Au Moyen Âge et jusqu'en 1790, il était même soumis à un impôt "la gabelle" ce qui augmentait encore son prix. A table le sel est présenté dans de petites coupelles appelées "salerons", souvent en forme de coquille. Après le repas le maître de maison le range très soigneusement dans un coffre fermé à clef. Au XVIIIe siècle, le sel est associé au poivre, une épice rare et coûteuse, sel et poivre prennent place côte à côte sur la table, dans des récipients jumeaux, parfois accompagnés d'un plateau de présentation ou d'une monture dans laquelle ils sont insérés

     

    Salière et poivrière

     

    Salerons, salières et poivrières sont en argent fréquemment doublés de cristal pour éviter leur corrosion. A la fin du XIXe siècle, ces matériaux très précieux sont parfois remplacés par du métal argenté et du verre. A partir du XIXe siècles, les manufactures de faïence et porcelaine produisent des milliers de modèles. Avec les années 1920 arrivent de nouveaux matériaux : bakélite puis plastique, de nombreuses créations fantaisie voient le jour. A l'effigie de personnages, d'animaux, d'objets domestiques, ces pièces seront très prisées jusque dans les années 1950-1960.

     

    Moutardier

     

    La moutarde est un condiment connu et utilisé depuis le XIIIe siècle. Au XVIIIe siècle, elle est vendue dans la rue par des enfants qui la transportent dans des barils posés sur des brouettes, pour cette raison, les premiers moutardiers ( et beaucoup d'autres depuis ) arborent la forme de petits tonneaux. Ces accessoires de table peuvent être assortis à la salière poivrière ou au service de table. Le plus souvent en faïence ou porcelaine, ils peuvent également être en argent, métal argenté, verre ou cristal. Au XXe siècle, la céramique, permettent toutes sortes de créations (formes d'animaux, objets divers, personnages....)

     

    Huilier et vinaigrier

     

    Au XVIe siècle, c'est la favorite du roi Henri IV, Gabrielle d'Estrées qui impose la présence à table de l'huile et du vinaigre. Les premiers huiliers et vinaigriers se présentent sous la forme de deux récipients en verre réunis sur un pied large et stable et dont les cols s'enroulent, ou encore sous la forme de deux flacons posés sur un plateau ou une monture en métal. Ces modèles peuvent aussi accueillir sur leur support sel, poivre et aussi la moutarde.

     

     

     

    Au XIXe siècle naissent des modèles plus simples le métal argenté remplace l'argent et le verre prend la place du cristal, les premiers exemplaires en faïence et porcelaine apparaissent. Il n'existe que peu de modèles fantaisie du XXe siècle pour les modèles les plus simples on trouve le métal chromé et le bois.

     

    Saupoudroir

     

    Apparus au XVIIe siècle, les saupoudroirs se présentent sous la forme d'objets cylindriques formés de deux éléments vissés l'un sur l'autre, la partie inférieure sert de réservoir pour la poudre, la partie supérieure est percée de petits trous de manière à répandre le sucre. Le grande majorité des saupoudroirs sont en argent ou métal argenté, rarement en faïence ou porcelaine, ils sont souvent très décoratifs mais leur usage est peu pratique.

     

    Saupoudreuse

     

    Dès le XVIIIe siècle, les saupoudreuses sont tout simplement des cuillères en argent ou métal argenté, percées d'une multitude de petits trous, longues d'une vingtaine de centimètres. Elles peuvent être aussi en vermeil avec un manche d'ébène ou d'ivoire.

     

    Sucrier

     

    Les saupoudreuses sont tout naturellement accompagnées d'un pot à sucre appelé aussi "sucrier" sorte de petites terrines en faïence ou porcelaine. Ce sucrier est généralement équipé d'un couvercle avec parfois une petite encoche pour laisser passer le manche de la saupoudreuse

     

    Pince à sucre

     

    A la fin du XIXe siècle, apparaît le service à sucre, présenté dans un petit coffret doublé, il se compose d'une pince à sucre, d'une cuillère, d'une petite fourchette et d'une pelle à gâteaux. Ce service, en argent (parfois complété de vermeil) ou en métal argenté, est utilisé au moment du thé ou du café pour servir à la fois le sucre et les petits fours...

     

    Les accessoires de table....

     

     

    « Les échassiers landaisLes lanternes magiques »

  • Commentaires

    12
    cestmoi
    Samedi 12 Novembre 2016 à 19:38

    la première salière/poivrière et le sucrier sont exactement ceux que je voyais chez une vieille dame (plus vieille encore que nous !!!!) lorsque j'allais chez elle et que j'avais 60 ans de moins !!! joli tout cela...

    11
    Mardi 8 Novembre 2016 à 06:02

    Que j'aime ces salières et pour les épices

    pour mettre sur la table

    du reste j'aime toujours !!

    et souvent c'est ce que je regarde dans les boutiques de toutes sortes

    bisou de bourgogne

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Lundi 7 Novembre 2016 à 10:45

    bonjour jackie

    de trés beaux utensiles 

    mais pas beaucoup utiliser a présent 

    dommage 

    voila le froid qui s'installe 

    3 degré chez moi ce matin 

    bonne semaine 

    bisous 

    mireille

    9
    Lundi 7 Novembre 2016 à 09:30

    Bonjour, sont très beaux ces accessoires, malheureusement on utilise plus trop.

    Bisous et bonne semaine

    Annie

    8
    Samedi 5 Novembre 2016 à 20:57

    Bon repos et bisous amie du sud, j'ai fait la sieste, chose qui ne m'est pas coutumière.

    7
    Samedi 5 Novembre 2016 à 15:58

    Bonjour Cali.

    Tout ces accessoires sont beaux .

    J'en ai de très ancien que je me sert pour les repas .

    C'est autre chose que la boîte a sel et celle du poivre poser sur la table (comme a la caféteria).

    Bon weekend .Bises. Kettyn.

    6
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 20:25

    Ah oui de beaux ustensiles sur une table, c'est joli, bisous, douce soirée.

    5
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 20:24

    Bonsoir Jackie,

    Ah ces beaux accessoires, que j'ai beaucoup aimé il y a quelques années.

    Je les aime toujours, mais, ne m'en sert plus, modernité oblige.

    Je dois avoir encore 2 jolis pinces a sucre.

    Tu as fais allusion a une attaque sur le blog.

    J'ai regardé, je n'ai rien vu.

    Elle ne va tout de même pas recommencer.

    Jusqu'ou va sa méchanceté ?

    Bibizz et j'espère que tu as pris de bons moments dans la palombière.

    4
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:39

    Maintenant on prend la boite  bleue (sel) où le poivrier (transparent) pour assaisonner , mais vraiment aucun raffinement pour éblouir les convives 

    Bisous et bonne journée

    Lucia

    3
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:13

    c'était joli et raffiné 

    2
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 08:03

    Il y a  des accessoires comme la pince à sucre, le poivrier et la salière qu'il y a eu chez mes parents ou grands parents; ça me rappelle des souvenirs.
    Bisous et bon vendredi

    1
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 05:08

    Bonjour de beaux accessoire que l'ont n'utilise plus guère aujourd'hui, la moutarde reste dans son bocal, le sucre ont le prend avec les doigts, et l'huile et le vinaigre reste également dans leurs bouteilles, bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :